Les gestes et attitudes à adopter pour un meilleur respect de l’environnement ne s’arrêtent pas chez soi, mais aussi quand on part en vacances. En voici les essentiels, qu’il s’agisse de vacances à l’étranger, à la mer ou à la montagne.

Les gestes écologiques à l’étranger

écoUne fois arrivé dans un pays étranger (ou même avant le départ), la première chose à faire, c’est de prendre connaissance des coutumes locaux. En effet, ils sont souvent en lien avec l’équilibre environnemental mais en tout cas, cela permet de vivre « en harmonie » avec la population hôte. Par ailleurs, notamment dans les pays en voie de développement, il ne faut pas se laisser entraîner par la précarité locale pour adopter certaines « mauvaises » habitudes. Sinon, tout comme chez soi, il vaut mieux opter pour les modes de transports et les loisirs qui polluent le moins. Enfin, concernant les souvenirs, il faut prendre le temps de se renseigner s’ils ne proviennent pas par exemple d’une espèce protégée, en voie de disparition.

Bien respecter la mer

Déjà sur la plage, il faut bien faire attention aux déchets. En effet, une canette en aluminium, par exemple, peut mettre plus d’un siècle pour se détériorer. Les déchets organiques, quant à eux, peuvent « enchanter » certains animaux pouvant être endémiques, se mettant alors en danger.
Pour la préservation de l’eau, il vaut mieux utiliser un lait solaire (soluble dans l’eau) qu’une huile solaire pouvant y affecter la photosynthèse. Et particulièrement pour les plongées, il faut éviter de toucher aux coraux, et de remonter quoi que ce soit sur la surface. En outre, si l’on veut pratiquer la pêche, il faut se renseigner et respecter les limites autorisées.

Quand on est à la montagne

montagneEn montagne, et notamment s’il s’agit d’une aire protégée, il faut bien évidemment respecter strictement le règlement. Dans tous les cas, il est toujours déconseillé de cueillir les plantes et de nourrir les animaux. Par ailleurs, les véhicules motorisés et notamment trop bruyants sont à éviter. Enfin, il faut faire très attention aux feux, les incendies de forêts trouvant à 90% des cas leur origine chez l’homme.

Your Message...Your name *...Your email *...Your website...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *